J1 : Premières récoltes

delaire_teil-11SONY DSCIMG_0249 post itdelaire_teil-17
Mise à plat des premières récoltes

L’équipe pose ses valises dans le local de la Communauté de Communes Rhône-Helvie au 59 rue de la République. C’est un lieu de travail, un QG. La journée se déroule dans la rue Kléber et toutes ses ramifications.

En déambulant dans le quartier, nous rencontrons Halima, Maxime, Martine, Maria-Josefa, Cyril, Nazim, Harmonie, Yves, Sophie, Vincent et d’autres…

La première journée est intense, l’accueil des habitants est chaleureux.

Dans le quartier, il y a…
des personnes âgées
des jeunes couples
des personnes nées dans la rue Kléber
des habitants depuis 40 ans
des personnes qui veulent en partir
des personnes qui ne le quitteront jamais
des gens aux petits revenus
des gens aisés
des propriétaires
des locataires
des logements sociaux
des logements adaptés pour  handicapés
une école maternelle
une mission locale
une sauvegarde de l’enfance
un centre médico-psychiatrique

Nous constatons une grande diversité des parcours et des personnes.
Et finalement nous ressentons une unité assez grande des regards sur leur quartier.
Propreté, manque d’espaces publics, danger de la circulation, manque de jeux pour les enfants, mauvais éclairage… ce sont les constats partagés très majoritairement.

«Vous êtes sûrs qu’ils vont détruire l’ilôt Garibaldi?
Oui, c’est dans quelques semaines
Ce n’est pas trop tôt, on avait peur qu’il nous tombe dessus. Et enfin un peu d’air, on étouffe ici !»

Vous saviez que le quartier était le plus ancien et même le premier du Teil ?
Du premier quartier serait il devenu le dernier par sa réputation ? Beaucoup d’idées reçues circulent dès qu’on dépasse ses ruelles: quartier insalubre et insécurisant, même les agences immobilières peinent parfois à faire visiter des logements. Des préjugés qui ont la dent dure même s’ils sont aussi vétustes que certains bâtiments !
De nombreux témoignages l’affirment parmi les riverains: Kléber est d’une grande richesse, y compris dans la vie sociale et l’ambiance du quartier, avec un grand potentiel: sous le bitume les pavés, et sous les ravalements les belles façades.

Nous terminons la journée avec un point de vue panoramique vu «du château» à flanc de coteaux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s