LE PROJET

La municipalité du Teil souhaite apporter un nouveau souffle au quartier dit Kléber, centre historique de la ville.  Au pied des côteaux, avec ses nombreuses petites ruelles biscornues, ses maisons Renaissance, la diversité sociale et culturelle de ses habitants, sa vie foisonnante, c’est un quartier attachant, vivant, typique. Autour de la longue rue Kléber, c’est aussi un tissu urbain très resséré qui n’est plus bien adapté aux modes de vies actuels : manque d’espaces publics, manque de parkings, passage étroit des voitures… De nombreuses maisons sont aujourd’hui en état insalubre ou délabré. Le quartier souffre ainsi d’une mauvaise réputation dans la ville alors même que ses habitants y sont très attachés et que ses richesses tant urbaines qu’humaines ne demandent qu’à être révélées.

En 2014, la municipalité du Teil et la communauté de commune de Rhône-Elvie décident d’engager un certain nombre d’améliorations et de réaménagements avec le souci d’intégrer les habitants dans la boucle des idées et des décisions.
Une opération d’amélioration programmée de l’habitat (OPAH), intitulée Renov’Habitat, est alors en cours de lancement par l’intercommunalité (Communauté de Communes Rhône-Elvie).
Une opération d’ampleur peut enfin voir le jour après des dizaines d’années d’attente de la municipalité ; il s’agit de la déconstruction de l’ilôt Garibaldi qui laissera en septembre 2014 un espace vide de 1000 m2 en plein coeur du quartier.
Enfin, les élus décident également de rénover un ancien Temple protestant et ses immeubles adjacents, en état de délabrement avancé, pour en faire un lieu culturel et citoyen au centre de la rue Kléber.

Partant de tous ces projets comme lignes directrices sur l’avenir du quartier, la municipalité fait appel à l’association De l’aire pour accompagner une démarche de concertation permettant de faire travailler ensemble tous les habitants, et de nourrir un lien continu entre les élus et les habitants autour de futurs projets.
Avec « Portrait de quartier », De l’aire engage ainsi dès l’hiver 2014, un travail de médiation culturelle et urbaine pour établir un premier diagnostic sensible au travers du regard de ses habitants, de ses voisins, et établir un contact avec les structures voisines et actives (éducateurs de rue -ADSEA-, association Logement Vallée du Rhône, Cinema le Regain, Centre Social…).
C’est maintenant autour de la démolition de l’ilôt Garibaldi que De l’aire concentre son travail entre mai et octobre 2014. Il s’agit à la fois de faire le lien entre habitants, élus et entreprise de travaux, d’informer sur les conditions de la déconstruction (ses techniques, son calendrier, ses contraintes) et aussi d’engager tout un travail d’accompagnement créatif pour faire de la démolition et du futur projet urbain de cet espace un « dynamiseur » collectif pour le quartier. Entre une certaine violence de l’acte de démolir, la disparition d’un bâtiment, l’excitation d’un nouvel espace libéré et d’un futur projet, une déconstruction est en effet un acte complexe. Chacun y voit des solutions ou des contraintes, cela nécessite de la parole, de la lisibilité, et des actes collectifs ou festifs pour provoquer les rencontres autour d’un tél événement.

À partir de 2015, l’association De l’aire entame une période de concertation sur avec les habitants, les usagers et les élus. Cette démarche participative se dépliera en plusieurs actions avec à la fois des ateliers d’urbanisme participatifs entre élus et citoyens volontaires, et auprès de collégiens.  Différents événements culturels et festifs auront lieu ainsi qu’un grand chantier participatif de préfiguration d’espaces publics !

 

plan de situation

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s