Le chantier

 

Première maison tombée

0523

Le chantier de l’îlot Garibaldi commence dès le début du mois d’Avril, avec des premières phases de chantier que l’on pourrait qualifier de «préparation à la déconstruction»: on vide les logements, on les renforcent sur certaines parties…

Nous nous rendons pour la première fois sur le chantier au cours du mois de Mai, à la veille de la déconstruction. Sur place, nous rencontrons les ouvriers de l’entreprise Arnaud, en charge du chantier de déconstruction, déjà présente sur le site depuis quelques semaines. Ce jour là, ils préparent le site, désamiantent les toitures les plus accessibles afin de pouvoir lancer le chantier et entamer la démolition des premières bâtisses donnant sur la rue Kléber.

AL_Garibaldi-21mai_237

 

Première percée

0530

Après une semaine de chantier, les premières maisons tombent et on commence à se rendre compte de l’espace quelles abritées. Cette cours intérieure étaient auparavant cachée et inconnue pour la plus part des habitants de la rue Kléber et des environs. L’occasion de rendre compte des espaces prochainement libérés.

C’est aussi pour nous l’occasion d’annoncer un premier événement autour du chantier : l’Apéro chantier #1. Affichage et distribution de flyers dans les boites aux lettres des habitants de la rue Kléber sont assuré par le service de prévention de la municipalité.

IMG_1004IMG_1006

AL_Garibaldi-3juin_019AL_Garibaldi-3juin_160

P1190465P1190596
P1190593P1190602

 

Ouvrir sur la rue Kléber

0612Le chantier de déconstruction avance petit à petit, maison par maison. Un jour l’amiante d’une toiture doit être enlevée, bloquant les pelles mécaniques, et puis ça repart: l’entreprise reprend la démolition et grignote délicatement les façades des bâtiments afin de ne pas laisser un mur s’écrouler sous les coups de godet.

Après 4 semaines de déconstruction, les habitants et curieux des environs découvrent les espaces potentiels d’une future place Garibaldi. A ce stade du chantier, il est toujours difficile d’imaginer le devenir du site, mais on commence à lire les caractéristiques et capacités du terrain : le dénivelé de la rue Lucette Olivier, le vide qui se trouvait à l’arrière des logements de la rue Kléber, la vue et l’apport de lumière naturel que se nouvel espace dégage…

IMG_1036IMG_1046IMG_1104IMG_1066

IMG_1099IMG_1101Compil' avancée pelle

AL_Garibaldi-12juin_282_webAL_Garibaldi-12juin_114_web

AL_Garibaldi-12juin_042_webAL_Garibaldi-12juin_330_web

demolition-mur-v2.1

EN BONUS /

Le gif animé de la déconstruction d’un bâtiment rue Kléber.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ouvrir sur les côtés

0625

Après 6 semaines de travaux de déconstruction, l’entreprise Arnaud en charge du chantier fait apparaître l’îlot Garibaldi à nu. L’ensemble des bâtiments initialement prévus à la démolition ne sont aujourd’hui plus qu’un souvenir. L’occasion pour nous de réunir tout le monde autour du chantier sur une deuxième édition d’Apéro-chantier qui aura lieu le Lundi 30 Juin.

Il reste encore pour l’entreprise un grand temps de déblaiement, de renfort des murs et façades restantes et de nivellement du terrain. Aujourd’hui les habitants de la rue prennent conscience de la superficie du site, se qui était encore difficile à imaginer une semaine auparavant.

AL_Garibaldi-12juin_236_webAL_Garibaldi-17juin_022_web

AL_Garibaldi-17juin_pano-02_web
P1190765P1190782
06-22_anim-0506-22_anim-0406-22_anim-0306-22_pano-02_web

Place au vide !

Place-net

La pelleteuse tire sa révérence !

Après un peu plus de deux mois de travaux puis de déblaiement, le chantier de déconstruction de l’ilôt Garibaldi touche maintenant à sa fin. En ce mois de juillet 2014, l’entreprise Arnaud termine le nivellement du terrain qui sera finalement sur une pente et non sur deux plateformes comme prévu initialement.

Courant septembre, les façades seront purgées, maçonnées et enduites, les murs fragilisés seront renforcés. Pour éviter le stationnement de véhicules des rochers seront posés après le retrait des clôtures de protection.

Fin septembre, l’espace Garibaldi sera donc prêt à être inventé, telle une page blanche. La municipalité recherche actuellement des premiers financements pour envisager de futurs travaux. Pour la Ville du Teil il s’agira aussi d’intégrer la réhabilitation et la réaffectation du Temple dans ce nouveau souffle pour le quartier.

À l’automne et à l’hiver 2014/2015, une concertation avec les habitants du quartier et les élus permettra ainsi d’inventer de nouveaux usages et de nouveaux espaces à vivre. Ce travail participatif se déroulera notamment sous la forme d’ateliers avec un groupe d’habitants motivés et le plus diversifié possible. D’autres actions viendront ponctuer ce processus jusqu’à aboutir à un projet d’aménagement. La méthode vous sera présentée à l’automne.

AL_Garibaldi-18juil._003_webAL_Garibaldi-18juil._051_webAL_Garibaldi-18juil._059_webAL_Garibaldi-18juil._047_webAL_Garibaldi-18juil._004_webAL_Garibaldi-18juil._160_webAL_Garibaldi-18juil._139_webAL_Garibaldi-18juil._158_webAL_Garibaldi-18juil._198_webAL_Garibaldi-18juil._179_web

Prochain rendez-vous le vendredi 29 août à 18h00 sur la placette de la Renaissance pour se retrouver autour d’un apéritif partagé et vous présenter la fresque photographique réalisée mi-juillet sur l’ancien ilôt…

AL_Garibaldi-18juil-01_b_web

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s